Ma peau et le soleil

Publié le 10/06/2018

Cette année, le printemps nous a gâté en rayonnements solaires, les jambes, les décolletés, les bras se dévoilent et quel bonheur de fermer les yeux et d’exposer son visage aux doux rayons…. Mais peut-être que certains d’entre nous ont fait l’expérience d’une peau irritée, rougies suite à une exposition sur une terrasse, en promenade, au jardin …. De plus, les vacances s’approchent à grands-pas et nous trouvons toujours opportun de vous éclairer avec quelques conseils judicieux à découvrir sur notre page « Ma peau et le Soleil ». 

1° Comprendre le processus de protection de la peau

 Le processus de la mélanine : 

Trois pigments sont responsables de la couleur de notre peau : la carotène l’hémoglobine et la mélanine.

La mélanine est le pigment le plus important de la peau, il existe deux types de mélanines :

- la phaemélanine (personnes brunes)

- l’eumélanine (personnes rousses) – inefficace, voire toxique

Le taux de mélanine détermine la couleur de la peau (claire, mate…), elle assure une grande protection naturelle vis à vis des rayons ultra-violets

La synthèse de la mélanine se fait à partir d’un acide aminé, la tyrosine, catalysée par un enzyme, la tyronase. Après plusieurs autres réactions chimiques, il y a création de mélanine.

L’alimentation et la mélanine : 

Avant l’exposition, il est conseillé de faire le plein de Bêta Carotène et vitamine A grâce aux jus de carottes – épinards – foie – patates douces – céréales -  fruits de la passion - cerise – pamplemousse, toutes les vitamines des groupes ACE

L’hyperpigmentation : 

Provient d’un excès de production de la mélanine sur certaines zones plus sensibles. Tous les types de taches brunes s’accentuent en cas d’exposition au soleil et surtout sans protection. 

Quelques causes et types d’hyperpigmentation 

- Le mélasma : provient d’une exposition excessive ou sans protection ou par modification hormonale par apparition de nappes brunes symétrique réparties sur le front, le nez, les joues. 

- Les lentigos :  proviennent de l’âge ou excès d’exposition apparition de petites taches brunes due à l’incapacité de l’épiderme à gérer les effets néfastes des UV. Les peaux claires sont plus concernées

- Les hyperpigmentations post inflammatoires : dues à des prédispositions génétiques (cfr phototypes) ou traumatismes cutanés (brûlures, cicatrices, infections, prise médicament, troubles cutanés tels que exzema, psoriasis.  

  Apparition de taches pigmentaires plus foncées sur les zones affectées. La peau mate ou plus sombre, plus riche en mélanine en est plus sujette.

Les phototypes :

Nous ne sommes pas tous égaux face au soleil et cela est dû à notre phototype de peau. Les réactions lors des expositions solaires ont permis une classification qui définit les différents phototypes.

Cette classification permet ensuite d’évaluer le risque pour chaque type de peau lorsqu’elle est soumise aux rayons ultraviolets. Et en fonction de la classification, on pourra choisir la meilleure protection solaire.

- Il en existe 7 types classifiés en fonction de la sensibilité et réactivité face au soleil 

- 0 Albinos – déficit génétique – ne produit pas de mélanine – ne bronze jamais

- 1° Personnes rousses – peau laiteuse, très claire – ne bronze pratiquement pas

- 2° Cheveux blonds – peau claire – sujette coup de soleil – rougit puis bronze par un léger hâle en fin de vacances

- 3° Personnes blondes et châtains claires – coup de soleil en début d’exposition

- 4° Peau brune à peau mat – attrape peu de coups de soleil– bronze bien et bronzage foncé

- 5° Peau brune à peau mate –type méditerranéen -  coups de soleil exceptionnel – bronze rapidement et bronzage foncé

- 6° Personnes à la peau noire

Le choix du Filtre physique protecteur de notre santé, notre peau, notre environnement  

Le filtre chimique pénètre dans l’épiderme et crée une couche filtrante qui absorbe les rayons UV. Ils ne deviennent actifs que 20 à 30 minutes après l’application.

Ils sont soupçonnés de pouvoir modifier l’équilibre hormonal et polluent l’environnement (ex. blanchiment des coraux)

Le filtre physique est composé d’écrans minéraux formant une fine couche qui s’interpose entre le soleil et la peau. Les poudres pigmentaires sont l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane permettant une haute tolérance, non toxique et non polluant pour l’environnement. Ces écrans naturels protègent de toute la gamme des UV et sont directement actifs à l’application puisqu’ils reflètent les UV sur la peau Ne laisse pas de traces blanches sur la peau. A appliquer après chaque bain de soleil, piscine/mer et toutes les 2 heures max. Suivant votre phototype de peau et votre environnement, il est recommandé l’usage d’un lait activateur, stimulateur de mélanine minium 2 mois avant les premières expositions.

Pourquoi, nous privilégions la ligne de soin Phyt’solaire 

Phyt’solaire propose des crèmes de soins solaires certifiés Bio qui accompagne la peau avant, pendant et après l’exposition. Les textures sont légères, les senteurs dépaysantes à base d’écrans minéraux protecteurs d’origine naturelle et absence de conservateurs. Ces soins solaires bio aux filtres protecteurs non chimique mais physique s’adaptent à tous les phototypes pour une protection efficace, un bronzage lumineux et un respect maximal de la peau. Enrichis en actifs naturels nourrissants et antioxydants, ils permettent à votre peau de préserver son capital jeunesse. Les cosmétiques PHYT'S™ labélisés COSMEBIO, innovent par l'absence totale dans leur formulation de tout conservateur de synthèse* dans le respect basé sur une éthique associant écologie et naturalité. Fabriqués en France.

Choisir sa protection solaire selon son phototype de peau

Avant tout, bannissez de votre esprit l’idée reçue et totalement fausse, selon laquelle la crème solaire empêcherait de bronzer. Bien au contraire, plus vous protégerez et hydratez votre peau, et plus votre bronzage sera beau, Un bronzage qui se produit progressivement sera garant de sécurité en évitant les coups de soleil et vous pourrez en profiter plus longtemps.

Les phototypes de 0 à 1 à 2 adopteront tout le long des vacances une protection SPF 50

Les phototypes de 2 à à 3 à 4 adopteront les 5 premiers jours une protection SPF50 et ensuite SPF30

Les phototypes de 4 à 5 à 6 adopteront les 5 premiers jours une protection SPF30 et ensuite SPF 25 à SPF10 pour les phototypes 5 et 6

10 conseils très utiles : 

1° Maximaliser la pénétration des actifs et bronzer sur une peau exempte de cellules mortes (celles-ci se pigmentent plus fort que la surface de la peau), faites un gommage doux visage et pour le corps à raison de 2x par semaine. 

2° Sous la douche, privilégier l’usage de gel douche au ph neutre et hydratant

3° Chaque matin, hydrater profondément et alimenter la peau en vitamine C et groupe ACE, minéraux, oligo-éléments ….

4° Selon le phototype de votre peau, 2 mois avant toute exposition, appliquez un lait activateur de bronzage pour lancer le processus de production de la mélanine 

5° Avant les toutes premières expositions, embellissez votre peau, visage et corps grâce à l’auto-bronzant visage et corps et éviter l’exposition directe aux UV. Il vous sera utile aussi pour prolonger votre bronzage

    Sur le corps, pour éviter toutes traces, passer un gant de toilette sec sur toutes les faces du corps. 

6° Choisir la protection solaire adaptée à son phototype de peau et appliquer toutes les 2 heures. Après chaque plongeon en eau de mer, piscine, renouveler l’application de la protection solaire.

7° Chaque soir, apaiser, réparer grâce à l’application d’un masque, d’un sérum au collagène ou un sérum éclaircissant suivie d’une crème éclaircissante qui agit sur un bon équilibre de la production de la mélanine pour favoriser la non apparition de taches pigmentaires, ridules de déshydrations, rides plus profondes.

8° Lors de toute sensation d’échauffement de la peau, de rougeurs ou de coup de soleil, appliquer une couche épaisse de crème solaire et laisser fondre sur la peau. A réitérer plusieurs fois par jour jusqu’à disparition de la sensation.

9° Rafraîchissez et éviter tous tiraillements en surface de peau en utilisant une brume hydratante chargée d’oligo-élément et à base d’eau florale.

10° Port d’un chapeau, casquette, lunettes solaires et éviter de s’exposer aux heures entre 12H00 et 16H00

Le choix de produits vous sera peut-être un vrai casse-tête, c’est pourquoi, nous vous invitons à nous poser vos questions via contact@chacunic.com ou venir nous rencontrer dans le Cocon de Chacunic à Jette, avenue de Laeken 10.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire