Les cheveux

Le cuir chevelu, la base d’un cheveu fort

Le cuir chevelu agit comme une barrière protectrice. C'est pourquoi il est nécessaire de le masser du bout des doigts par de petits mouvements circulaires, sans frotter. 

Ce massage active la microcirculation permettant une meilleure oxygénation du cuir chevelu, ce qui améliore l’état de vos cheveux. Evitez un maximum les produits à base de silicone, qui étouffent le cuir chevelu et empêchent le cheveu de recevoir tous les nutriments nécessaires à sa bonne forme.

Les nutriments essentiels

Une alimentation variée et équilibrée contribuera aussi à la beauté de vos cheveux. Privilégiez une alimentation riches en fruits et légumes frais, sources de protéines maigres et acides gras essentiels. Les protéines sont nécessaires à la formation de la kératine, qui compose 95% du cheveu. Elles sont fournies par les poissons, les œufs, les viandes, les céréales complètes, les légumineuses et les produits laitiers. A l’inverse, une alimentation mal équilibrée ou peu diversifiée rendra vos cheveux ternes, trop secs ou trop gras (en résultat d’un cuir chevelu déséquilibré) ou créera des pellicules. 

Le zinc et le cuivre stimulent également la croissance du cheveux en favorisant l’assimilation de certains acides aminés au niveau de la kératine. Mangez des fruits de mer, du poisson, des œufs et de la viande rouge. Le cuivre est présent dans les fruits de mer, le blé, l’avoine, le soja et les escargots. La vitamine A contribue à la protection de la fibre capillaire. Elle est particulièrement concentrée dans certains aliments d’origine animale tels que poissons, huiles de poissons, abats, fromage, lait, beurre (à consommer en petite quantité).

Vos cheveux manquent de vitalité ? 

  • Le stress est l’un des principaux facteurs de vieillissement du cheveu ou de déséquilibre des glandes sébacées ;
  • Fumer favorise la chute de cheveux ;
  • Les expositions prolongées au soleil, les baignades dans l’eau de mer  ou de piscines fragilisent la fibre capillaire ;
  • Les traitements cosmétiques chimiques et/ ou thermiques sont impérativement à limiter: utilisation de fers à friser, fers à lisser, coloration, décoloration, permanente, lissage.
  • Le style de vie (pratique régulière d’un sport entraînant une transpiration abondante, port régulier d’un casque, métiers  exposant à des poussières) fragilisent également les cheveux ;
  • L'environnement joue également un rôle : les cheveux sont particulièrement sensibles à la pollution. 

Comment prendre soin de ses cheveux ?

  • Démêlez, brossez, séchez et coiffez sans agresser la fibre capillaire et le cuir chevelu. Privilégiez les peignes et les brosses en fibres naturelles.
  • Démêlez vos cheveux avant le shampooing. Pour les cheveux mi-long à long, procédez mèche par mèche en commençant par éliminer les éventuels nœuds sur les pointes.
  • Privilégiez le séchage à l’air libre, ou à l’air tiède si vous utilisez un séchoir.
  • Évitez les coiffures trop serrées et l’usage d’élastiques qui usent les cheveux.
  • Nettoyez régulièrement peignes et brosses, avec du shampooing ou un savon antiseptique.
  • Les lavages peuvent être fréquents et même quotidiens, à condition de choisir un shampoing doux. Attention : les shampoings pour bébés ne sont pas adaptés aux cheveux d’adultes.
  • Une fois les cheveux mouillés à l’eau chaude, appliquez une noisette de shampoing sur le crâne. Délayez avec un peu d’eau pour bien imprégner la chevelure.
  • Rincez soigneusement et abondamment. Préférez l’eau fraiche, qui resserre les écailles qui composent la couche externe du cheveu et favorise leur brillance. Un rinçage insuffisant rend les cheveux ternes et peut provoquer des démangeaisons, des irritations du cuir chevelu ou être à l’origine des pellicules.
  • Un seul shampoing suffit. Aucun temps de pause n'est nécessaire sauf en cas de shampooing traitant.
  • Essorez vos cheveux à la main et enveloppez-les dans une serviette éponge. Évitez les frictions vigoureuses, qui cassent les cheveux.

Comment bien choisir son shampoing ?

Un traitement spécifique correspond à chaque type de cheveux. Le produit adéquat contribue à des cheveux en pleine santé. Ne laissez plus les produits de grandes distribution altérer la santé de vos cheveux. Privilégiez un shampoing  BIO -  Shampoing au pH Neutre « extra doux » adapté à votre type de cheveu qui respecte l’équilibre du cuir chevelu. Il existe des shampoings adaptés à tous les déséquilibres du cuir chevelu : cheveux gras, cheveux secs et cassants ou pellicules. Alternez shampoing traitant et shampoing neutre. 

  • Le shampoing « doux », « ultra doux », « extra doux » : pour les cheveux sans ‘problème’. Leur pH neutre ou légèrement acide (autour de 6,5 et 7) est proche de celui de la peau. Ils sont conçus pour laver tout en préservant le sébum protecteur. Un shampoing doux ne mousse pas beaucoup.
  • Le shampoing ou traitement antipelliculaire : on distingue les shampoings pour pellicules grasses et ceux pour pellicules sèches. Ils s’utilisent 2 ou 3 fois par semaine, en alternance avec un shampoing neutre. Certains traitements antipelliculaires combinent un shampoing et un soin à appliquer directement sur le cuir chevelu.
  • Le shampoings cheveux gras : enrichi en agents sébo-régulateurs, il traite l’excès de sécrétions sébacées. Il s’utilise également 2 ou 3 fois par semaine, en alternance avec un shampoing neutre.

Peut-on prévenir la chute des cheveux ?

C’est possible, du moins en partie. Certains experts recommandent de ne pas abuser de douches chaudes, de bonnets, de casquettes ou d'élastiques serrés. D'autres affirment que l'utilisation fréquente de gels et de colorations, voire des séchoirs électriques, favorisent la perte de cheveux chez la femme. La chute de cheveux peut en outre être liée à votre patrimoine génétique et à votre âge. 

Si la perte de vos cheveux résulte d’un traitement médical, nous vous invitons à visiter la page spécialement dédiée à ce sujet. 

Nos conseils pour limiter la chute des cheveux

  • Pour tous les jours : utilisez un shampooing adéquat, selon le type de cheveux et adapté à votre cuir chevelu ;
  • Utilisez un après-shampoing pour un démêlage facile pour vous éviter de casser vos cheveux au brossage. 
  • Les masques présentent une plus grande concentration de principes actifs et prolongent la jeunesse de vos cheveux ;
  • Appliquez un produit protecteur pendant vos vacances, lorsque vos cheveux sont fragilisés par les expositions répétées au soleil, à l’eau de mer ou de piscine...
  • Deux fois par an, offrez-leur une cure intensive pour rebooster leur repousse et nourrir vos follicules pileux ;
  • Vous portez les cheveux courts ? Même si cela signifie que vous les coupez régulièrement et que les ‘fourches’ ont moins de temps pour s’installer, ne négligez pas les soins. Privilégiez cependant les soins qui n’alourdissent pas les cheveux pour leur assurer de la tenue. 

Nous sommes solidaires

Soutien partenairesVoir tous nos partenaires

Nos conseils beauté

Nos partenaires santé

Face au cancer